Frédéric Viale

Frédéric Viale

Lauréat des Nice Jazz Festival Sessions 2018, à l’affiche du Nice Jazz Festival 2019 !

Chaque année à l’issue d’un tremplin, la Ville de Nice programme un artiste émergeant de la scène jazz dans le cadre du Nice Jazz Festival. Pour cette nouvelle édition, la Ville de Nice a souhaité mettre l’accent sur la création azuréenne en récompensant le travail artistique d’un groupe présenté en première partie des têtes d’affiches nationales et internationales que la Ville organise tout au long de l’année au Forum Nice Nord, au Conservatoire de Nice ainsi qu’à l’Opéra Nice Côte d’Azur.

 

Parmi les 13 groupes des Alpes-Maritimes qui se sont produits lors des Nice Jazz Festival Sessions 2018, le jury, présidé par Maître André Chauvet (Conseiller municipal délégué à l’Opéra, aux Musiques actuelles et au Conservatoire), Gilbert d’Alto, journaliste (Jazzophone, La Strada, Radio Agora), Jacques Lerognon (Nouvelle Vague), Daniel Chauvet (Jazz Hot), Phillipe Dejardin (Radio Africaraibe), Jean-Pierre Lamouroux (Ciao Viva la culture), et Jean-Pierre Saiman (Radio Chalom), a désigné l’accordéoniste Frédéric Viale comme Lauréat des Nice Jazz Festival Sessions 2018 pour son projet brésilien et sa prestation remarquable le vendredi 19 octobre 2018 au Conservatoire de Nice.

 

Lauréat des Nice Jazz Festival Sessions 2018, Frédéric Viale sera à l’affiche de la prochaine édition du Nice Jazz Festival 2019 et bénéficiera, au même titre que les artistes à l’affiche, de la communication et du rayonnement du Nice Jazz Festival. Aussi, il représentera Nice, lors de la soirée dédiée à la journée internationale du jazz, le mardi 30 avril 2019 à 20h30 au Forum Nice Nord. Enfin, il pourra accéder gratuitement, tout au long de l’année, aux studios d’enregistrement du théâtre Lino Ventura et compter sur le soutien de la Ville de Nice pour diffuser son projet.

 

Biographie : 

Frédéric Viale a aujourd’hui 40 ans. Dès l’âge de 8 ans, il est initié à la musique par Lucien Galliano. Il étudie le répertoire de Tony Murena, Gus Viseur, Joseph Colombo, Joss Baselli et participe à de nombreux concours nationaux et européens. Adolescent, il découvre le jazz grâce à Django Reinhardt, Stéphane Grappelli, Charlie Parker et Miles Davis. Il apprend le bandonéon qu’il joue dans des formations qui mettent à l’honneur la culture argentine : Alma Tango, Meditango, ou Tango Voz. Frédéric Viale joue ses propres compositions, seul ou avec son Quartet. Il fait sonner l'accordéon sur des rythmes de jazz, de tango et de musiques brésiliennes sur les scènes nationales et internationales. En 2015, Pigini, le fabricant italien d’accordéon de renommée mondiale, offre à Frédéric un instrument créé pour lui, à sa mesure, le new Cassotto FV est né, au son puissant, généreux et subtil, un fabuleux cadeau pour un jazzman. 2016 est l’année du 4ème album en compagnie de trois musiciens brésiliens, généreux et talentueux, qui l’accompagnent aujourd’hui depuis près de 7 ans.