petit 2021 1207 - RHODA SCOTT - ©Jean-Baptiste Millot.jpg

DOUBLE PLATEAU RHODA SCOTT DUO + ROBIN MCKELLE

Mardi 7 décembre 2021
Théâtre National de Nice - 20:00

Réservez vos places

Partager sur :
Facebook Twitter

Biographie

Rhoda Scott

Rhoda Scott est née en 1938 aux États-Unis, à Dorothy, dans le New Jersey. Fille d'un pasteur itinérant, elle a grandi dans l'ambiance des petites églises noires. C'est là, en accompagnant les gospels et les negro spirituals dès l'âge de huit ans, qu'elle révèle une sensibilité musicale exceptionnelle à l'orgue.

Rhoda Scott est à l'aise quel que soit le contexte : musique classique, jazz, gospels et blues. Douée d'une mémoire exceptionnelle, elle peut jouer des centaines de thèmes, tout en étant capable de composer une bonne part de son répertoire.

Dominant parfaitement l'orgue Hammond, le fameux B3, associé à trois cabines Leslie, Rhoda Scott enregistre et se produit généralement avec le seul soutien d'un batteur, produisant elle-même les basses grâce au pédalier d'orgue. C'est pourquoi elle a pris l'habitude de se déchausser pour jouer, ce qui lui a valu le surnom de "The Barefoot Lady", vite francisé en "L'organiste aux pieds nus" !

Pour fêter ses 80 ans, Rhoda Scott s’est entourée de la génération montante des jazzwomen de l’hexagone. La grande dame de l’orgue Hammond nous propose un jazz généreux au swing teinté de blues : une musique aussi enjouée que foisonnante, à la portée de tous !

 

Robin McKelle

Avec la sortie de son nouvel opus « Alterations » sorti le 14 février 2020, Robin McKelle rend un vibrant hommage aux femmes chanteuses et compositrices qui ont marqué son chemin en interprétant leur chanson dans une ambiance jazz, feutrée et délicate.

Dolly Parton, Sade, Amy Winehouse, Adele, Janis Joplin, Carole King, Billie Holiday, Joni Mitchell et Lana Del Rey sont ainsi mises à l’honneur.

Robin McKelle est accompagnée d’un groupe de musiciens accomplis dont le coproducteur, pianiste et arrangeur Shedrick Mitchell, le bassiste acoustique et électrique Richie Goods, le batteur Charles Haynes et le guitariste Nir Felder. Le saxophoniste Keith Loftis, quant à lui, suit McKelle sur sa composition personnelle « Head High » et le trompettiste Marquis Hill sur « Born to die » de Lana Del Rey.

L’énergie et la connexion avec les musiciens se ressentent tout au long de l’album avec des arrangements extraordinaires permettant une continuité dans la musique malgré la fusion du jazz, de la soul, du r&b, du blues et du rock.

Que la reprise soit celle de l’exubérante Dolly Parton ou celle désespérée de Del Rey, McKelle effectue une transition en toute transparence entre les émotions de chaque chanson et s’approprie chacune d’entre elles.

Saluée pour sa voix de contralto puissante et expressive et ses qualités de performer, nous la (re)découvrons ici dans un registre plus personnel, sensible et nuancé, mais toujours aussi émouvant.

Les horaires, la programmation et les ordres de passage sont susceptibles de modifications sans préavis.
Nous vous remercions de votre compréhension.